La Patience

L’accélération des progrès technologiques depuis environ un siècle a modifié notre perception du temps et nous a fait perdre la notion de patience. Et je dois dire que c’est encore pire pour les jeunes générations qui sont nées avec ces progrès.

La communication s’est accélérée, les distances se sont raccourcies, et pourtant, nous avons quelque peu perdu les vrais échanges (mais là n’est pas le sujet). Nous sommes entrés dans l’ère du tout tout de suite, la société de consommation.

Nous avons accès à tellement de choses en un clic que beaucoup en sont venus à attendre la même chose quand il s’agit de régler un problème/trouble les concernant. Ils voudraient que tout soit réglé en 1 séance.

En réalité, derrière cette envie frénétique que ce soit vite réglé, se cache, quelle que soit la raison invoquée, une fuite, un refus conscient ou non d’aller voir en eux ce qui fait mal.

Vous trouverez toujours quelqu’un qui réussira à faire disparaître la manifestation physique de votre problème en 1 ou 2 séances. Seulement voilà, cela ne fera disparaître que la manifestation physique du dit problème, pas ce qui est caché derrière.

Et comme l’Univers est patient, lui, il vous resservira ce problème sous cette forme ou une autre, à un moment ou à un autre.

Chacun d’entre nous s’incarne avec des leçons à apprendre, et pour nous aider (même si la plupart ne le voit pas comme cela), l’Univers met des épreuves sur notre chemin, parce que sans elles, nous continuerions sans doute à gentiment regarder ailleurs, notre égo n’aimant pas sortir de sa zone de confort.  Chaque épreuve est une blessure à guérir et ce faisant une leçon à apprendre.

Ces blessures que nous traînons depuis des années, voire des décennies parfois, ne vont pas disparaître en un jour. Notre égo a construit son mode de fonctionnement pour nous protéger de ces blessures et il ne compte pas lâcher l’affaire si facilement.

La guérison est un chemin qui passe par plusieurs étapes, la prise de conscience, l’acceptation, l’intégration, la mise en place de nouveaux modes de fonctionnement et surtout, la patience. Plus on essaie d’aller vite, plus on laisse de chances à notre égo blessé de remporter la victoire.

De même que notre croissance quand nous étions enfant a pris du temps, grandir en conscience grâce à la guérison de nos blessures demande du temps pour être durable et nous permettre de passer à l’étape suivante.

Être patient avec soi-même ne veut pas dire attendre que tout se fasse tout seul ou qu’on le fasse à notre place, et faire du transat, ça peut être sympa et tentant, mais nous n’avançons pas d’un iota en laissant notre pouvoir entre les mains d’autrui.

Être patient c’est reprendre notre pouvoir en étant l’acteur de notre vie et non pas le spectateur et en se laissant du temps pour que le processus se passe au mieux pour nous.

Regardez les acteurs, lorsqu’ils doivent jouer un nouveau rôle, l’apprentissage et surtout la maîtrise de ce nouveau personnage ne se fait pas en un jour. Eh bien, guérir une blessure c’est comme apprendre un nouveau rôle, mais là c’est une nouvelle manière de fonctionner à notre égo.

Il va lutter, plus ou moins suivant la blessure et nos structures de caractères, mais si on lui laisse du temps, tout en restant actif, il finira par accepter et intégrer ce nouveau mode de fonctionnement.

Il se peut aussi pour certains que la patience fasse partie des leçons à apprendre pendant cette vie.

Et comme pour toutes les autres leçons, il n’y a pas de fatalité, nous pouvons changer, apprendre toute notre vie, cela demande juste des efforts de notre part.

Croyez-moi, j’étais comme vous avant. J’ai moi aussi essayé les miracles en 1 séance et l’Univers comme avec vous, m’a resservi les plats, un peu plus piquants à chaque fois. Je changeais souvent de méthode et, au fur et à mesure, ceux que je choisissais commençaient à mettre de la conscience dans leurs miracles. Cela a duré jusqu’à ce que j’accepte vraiment que seule la conscience que l’on met dans les choses et surtout la patience mènent à une vraie guérison.

Et quel bonheur un jour, de se rendre compte que nous maîtrisons la leçon après tous ces petits pas effectués patiemment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :